George Dandin, mari malgré lui confondu par Angélique la diabolique…


George Dandin ou le mari confondu : la pièce indémodable de Molière revient sur scène au théâtre du Vieux Colombier !

Le seize décembre dernier, nous sommes partis voir cette pièce, mise en scène par Hervé Pierre et interprétée par une partie de la troupe de la Comédie-Française.

George Dandin développe l’histoire d’un riche paysan qui se marie avec la fille de deux nobles appauvris afin de s’élever dans cette société d’Ancien Régime. Mais la jeune épouse n’aime pas son mari et le trompe avec un gentilhomme. Les amants mettent en place des stratagèmes pour rester innocents aux yeux des parents mais ridiculisent le paysan cocu.
Le décor est imposant mais aérien car l’immense grange de bois monte et descend des cintres selon les besoins de l’histoire. Elle est complétée d’un point d’eau qui permet au protagoniste de faire sa toilette. Par contre, nous attendions que ce puits serve aussi à la fin de la pièce pour montrer tout le désespoir de Dandin qui projette de se suicider, comme l’avait fait Anne-Marie Lazarini dans sa mise en scène. Le serviteur omniprésent a aussi sa cabane de laquelle il sort et entre à volonté tout au long de la pièce.
Tous ces mouvements sont couronnés d’intermèdes dansants car Hervé Pierre a mis en scène cette pièce comme à ses débuts, nous assistons en effet à une comédie ballet. On aurait peut-être pu souhaiter que ces moments musicaux se prolongent et s’intègrent davantage aux échanges des comédiens.

Ceux-ci maîtrisent totalement leurs rôles ; George Dandin impressionne par sa capacité à s’énerver mais sans crier réellement. Lubin a su créer la surprise en parlant du fond de la salle plongée dans l’obscurité…

Ainsi malgré quelques petites attentes déçues concernant la mise en scène, nous avons apprécié ce spectacle théâtral et nous avons savouré la chance de regarder une pièce de Molière dans son théâtre qu’est la Comédie-Française.
Les 4ème4 et Mme Guillien-Pinsard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.