Des étudiants de l’université PARIS ASSAS – MELUN en droit initient nos 6ème aux droits des enfants

Dans le cadre d’un partenariat avec l’université PARIS-ASSAS (antenne de Melun), 13 jeunes étudiants en droit engagés dans un parcours de réussite ont profité de leurs TD de français [du semestre 2] pour écrire des contes ayant comme thème les droits de l’enfant. Ces derniers seront regroupés dans un recueil diffusé aux élèves.

Lucie et Loris avec leurs élèves de 6ème
Loris et Lucie devant les élèves

Ainsi, 13 étudiants sont venus au collège Elsa Triolet pour raconter leurs contes et échanger avec nos jeunes 6ème2 accompagnés par Mme Landrein, Mme Petorin, Mme Nahon, M. Bancel et Mme Gabrielli [professeurs et assistants d’éducation]. En petits groupes, nos 6ème ont été bercé par ces histoires parfois rudes (mais n’est-ce pas là le coeur du conte ?) et ont restitué ce qu’ils ont compris à leurs camarades en se servant de dessins et de résumés.

L’exercice oral ne fut pas simple mais chaque groupe a pu illustrer un article de la convention des droits de l’enfant que la France a co-signé.
Bravo car s’exprimer devant autant de personnes n’est pas chose aisée.

Divine, Audrey et Louve
Divine, Audrey et Louve

Chaque étudiant a transmis, ainsi, une part de sa passion pour ses études mais aussi donné aux collégiens des bases de réflexions.
Certains échanges ont même révélés des personnalités toutes particulières.
Ainsi Saïf, jeune migrant ayant intégré cette année la classe de 6ème (après deux ans de classe d’accueil) a raconté sa traversée du désert (au sens propre du terme) avec les maltraitances, la peur, la soif et la mort souvent présente à ses côtés.
Le conte faisait alors sens et la fiction rejoignait la réalité !

Une belle matinée teintée d’émotion, de travail et de belles rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.