Les métiers bougent avec le numérique – Chef cuisinier

Dans le cadre d’un concours Les métiers bougent avec le numérique les élèves de la classe Média 2019-2020 ont réalisé un court-métrage documentaire sur notre Chef cuisiner : Dimitri Négrier !

Continuer la lecture de « Les métiers bougent avec le numérique – Chef cuisinier »

Visite de l’Aéroport d’Orly

A nouveau cette année, et dans le cadre du parcours Avenir, les élèves de 3ème ont pu découvrir les métiers liés au transport aérien. Le rendez-vous était donné à la maison de L’environnement où nous avons assisté à une conférence sur les métiers aéroportuaires. Un bus nous a ensuite conduits à l’aérogare d’Orly Sud où, accompagnés  de notre guide Valérie, nous avons découvert le savoir faire des professionnels de l’accueil, de l’enregistrement, de la sûreté, de l’hôtellerie… Pour terminer notre visite, c’est du haut de la terrasse panoramique d’Orly que nous avons découvert les métiers de la piste.

 

 

Découverte du métier de brodeuse dans le cadre du PARCOURS AVENIR

Jeudi 28 septembre les élèves de 3è7 ont accueilli  Maryne RAUSCHER, ancienne élève du collège Elsa Triolet venue nous présenter son métier: brodeuse pour la haute couture française.

Marine nous a tout d’abord  expliqué son parcours scolaire:

“-Bac Arts Appliqués à André Malraux (Montereau Fault Yonne), il faut un certain niveau vu qu’il n’y a que 30 places par an. J’avais 15 de moyenne en 3eme dont des bonnes notes en arts plastiques. Comme j’ai pu l’expliquer ce n’est pas ouvert à tous, il faut beaucoup de motivation et de rigueur.
BTS Métiers de la Mode option vêtements à Edouard Branly à Amiens. Ce BTS est ouvert à tous, la moitié de la classe provient du Bac Pro vêtements. Attention pour beaucoup de BTS “artistique” il est nécessaire d’avoir obtenu un BAC Arts Appliqués ou une MANAA (mise à niveau en arts appliqués) formation d’1 an post-bac.
BMA BRODERIE (niveau Bac Pro) en deux ans à Octave Feuillet dans le 16eme à Paris. J’ai passé le CAP BRODERIE MAIN en candidat libre à la fin de ma première année de BMA.”

Elle  a également créé son auto-entreprise afin de pouvoir répondre aux besoins des grandes maisons de la haute couture car lors des périodes de collections (au nombre de 6 par an) les journées de travail peuvent s’étendre jusqu’à 17H!

L’anglais est la langue officielle utilisée aussi bien dans les ateliers que lors des défilés.

Voici quelques photos des broderies qu’elle a réalisées pour des défilés de haute couture et qu’elle a bien voulu partager avec nous:

Cette veste comptabilise 70 H de travail de broderie.

 

Cette robe comptabilise 30h de travail. Elle a été montée  sur un métier à broder (toutes les broderies sont tendues comme cela), et des cristaux de swarovski ont été brodés sur le tissu.

 

Marine nous a également  fait une démonstration en classe du crochet de lunéville, technique de broderie française.

 

 

 

 

Elle nous a apporté quelques échantillons de ses réalisations:

 

 

 

Nous la remercions infiniment pour sa gentillesse et sa disponibilité.

La classe de 3è7.

 

 

Les 3e prépa-professionnelle découvrent le salon de l’agriculture

Le mardi 28 février 2017, les élèves de la classe de 3e prépa-professionnelle sont partis à la découverte du Salon International de l’Agriculture, en partenariat avec la Fédération Nationale des Syndicats Exploitants Agricoles.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par deux agriculteurs à la retraite, Pierrot et Maurice, qui participent au dispositif “Fermes ouvertes” en accompagnant des groupes scolaires sur le Salon. Ils ont été nos guides durant toute cette journée et ont pu répondre aux multiples questions des élèves.

La matinée a débuté sur le stand d’Interbev par le visionnage d’un film pédagogique intitulé « Voyage au cœur de la filière viande ». L’association propose ainsi une nouvelle expérience visuelle et sonore dans les différents maillons de la filière viande et élevage, des métiers et savoir-faire qui la composent grâce à un écran incurvé à 180°. Cette immersion en a alléché plus d’un ! Et cela tombait à pic puisque nous avons poursuivi notre parcours vers un cours de cuisine donné par Fabrice Mignot, chef toulousain. La préparation et la cuisson de la bavette d’aloyau, pièce centrale de la recette, n’avaient plus de secret pour les élèves à la fin des explications données par le chef et sa bonne humeur a été communicative.

Ce moment s’est terminé par une dégustation du plat élaboré par le chef, satisfaisant momentanément la faim des uns et des autres.

Par la suite nous nous sommes laissé guider par Pierrot et Maurice à travers les boxes des différents animaux présents sur le Salon. Ovins, bovins, caprins beuglaient et bêlaient en coeur à notre approche pour la plus grande joie de nos élèves. Après un selfie avec Fine, la vache-égérie de la promotion 2017, nous avons pu participer à un atelier sur le lait et goûter à un cocktail lacté. Nous avons regagné le stand de la FNSEA de l’autre côté du Salon et les 3e ont pu profiter de l’effervescence générale qui y régnait, croisant même parfois quelques personnalités au détour d’une allée.

Un atelier sur les différentes catégories d’oeuf nous a été proposé par le directeur de la Confédération Française de l’Aviculture, Christian Marinov. La pause-déjeuner nous a permis de nous ressourcer et de déguster quelques fromages issus d’une exploitation des Hauts-de-France. Ce bref intermède passé, nous voilà déjà repartis vers de nouvelles activités proposées par Passion Céréales sur un pôle entièrement conçu pour recevoir un public scolaire : l’Odyssée du Végétal. Nous avons pu découvrir le processus de transformation du blé en farine, de la semence au produit fini, ainsi que celle de la fabrication du pain dans la boulangerie installée sur le stand. La dégustation de pain a permis à nos élèves de découvrir les différents types de réalisation possible.

Nous avons également pu découvrir les huiles végétales, les protéines végétales et la chimie du végétal grâce aux animateurs de Terres OléoPro. Notre journée s’est achevé sur le stand de l’ANSES où nos élèves ont pu jouer aux laborantins en herbe. L’Agence leur a proposé une immersion au cœur du monde scientifique en participant à diverses activités, afin de mieux comprendre comment la science nous protège au quotidien.

Cette sortie au Salon de l’Agriculture s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur autant du côté des élèves que des accompagnateurs. L’ensemble des professionnels qui nous ont accueillis ont eu à coeur de choyer nos élèves. La journée a été certes fatigante mais très riche en animations diversifiées permettant aux élèves de découvrir les métiers liés au monde agricole et de mettre en perspective leurs connaissances concernant la transformation des produits alimentaires.

Les cordées de la Réussite au service des sections maternelles de l’Ecole Racine : nom de code Grosse Légume ! Première Opération …

Le collège Elsa Triolet est engagé, depuis plusieurs années, dans une cordée de la réussite avec le Lycée Léonard de Vinci de Melun, partenaire de l’enseignement supérieur. Les deux établissements scolaires sont implantés dans des quartiers politiques de la ville et le collège dans un Réseau d’Éducation Prioritaire.

Ce dispositif mis en œuvre dans le cadre de la politique de la ville vise à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes, quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence. Madame Carré, professeur de Lettres, Mme Petorin, professeur stagiaire de Lettres, M. Cregut, Professeur de mathématiques, M. Salabert, professeur de mathématiques et professeur principal des 3ème prépa-professionnel ont piloté le projet 2016-2017 en lien avec la directrice de l’école Maternelle Mme Ypres et les professeurs des écoles, Madame Paule Brière, Madame Laetitia Noviant, Madame Aurore Carvalho de toutes les sections.

Nous avons construit un projet interdisciplinaire avec nos élèves de la 3ème prépa-professionnelle. Un groupe de 10 jeunes filles souhaitant poursuivre leurs études dans le monde professionnel de l’Aide à la personne s’est donc constitué autour d’une action d’animation pour des petits de maternelle. Elles ont, sous la responsabilité pédagogique de leur enseignante de français, fabriqué une séquence autour d’un livre : grosse légume ! (Jean Gourounas, paru en 2007)

L’histoire dévorante d’un ver qui mange un nombre déraisonnable de légumes et de fruits. N’est-ce pas là une belle métaphore de l’accès à la lecture pour nos petits gourmands de savoirs ? Cet ouvrage a servi de point de départ pour une activité complexe autour de la lecture et le développement de la mémoire. Elles ont donc créé un corpus de jeux de mémoires et d’association pour servir de support à l’activité en classe avec les petits.

En parallèle, nos étudiants de BTS (2 développeurs et 2 élèves réseaux) ont travaillé à la réalisation d’une application vidéo (autrement nommé serious game). Outre ce projet de programme, ils ont formé les élèves de la 3ème prépa-professionnel à la maîtrise de certaines compétences informatiques dans le cadre d’un tutorat qui s’est déroulé sur 8 semaines. Deux élèves spécifiques ont appris à manipuler le jeu pour l’utiliser avec les élèves. Ils ont encadré un groupe de jeunes souhaitant faire de l’informatique. Le tutorat s’est déroulé de manière collective et individuelle en fonction des besoins du projet et des élèves.

Les élèves accompagnés des étudiants sont allés rencontrer une jeune « start up » (Dynseo) dans un incubateur sur Paris. La rencontre fut très riche d’enseignements pour tous.

Le 27 janvier, l’ensemble de l’équipe de la cordée s’est déplacé à l’école Racine du Mée-sur-seine pour travailler avec les petits apprentis lecteurs. L’activité a suscité joie, passion et réactions enthousiastes de tous les acteurs : du plus petit au plus grand ! Une belle réussite … Qui va se poursuivre pour nos élèves par des stages dans les champs professionnels visés. L’école maternelle du groupe scolaire Racine accueille en stage le temps d’une semaine nos élèves chargées (entre autre) du développement du projet Grosse Légume ! Plusieurs élèves sont pris en charge par le conseil départemental à la DIE, pour une observation du monde de l’informatique. Ils seront guidés et tutorés par des anciens BTS, acteurs de la cordée en leurs temps, aujourd’hui techniciens et ingénieurs informatiques.

Les cordées de la réussite : de la petite enfance aux personnes âgées dépendantes …

Le projet cordées de la réussite continue.

Nos 4 jeunes BTS accompagnent une vingtaine d’élèves dans un projet d’envergure.

Ils sont en train de créer une application “android” permettant aux enfants de grande section de maternelle (dans une école du réseau d’éducation prioritaire) de réinvestir leurs acquis en lecture et mémoire. Les élèves de 3ème qui souhaitent faire A.S.S.P ont travaillé avec leurs professeurs de Lettres modernes en classe sur le conte : grosse légume.

Les élèves qui souhaitent entrer dans le monde de l’informatique travaillent, quant à eux, avec les BTS pour transformer ce conte en petit jeu interactif [accessible sur tablette] de mémoire et d’association lettres-images.
La version finale est en cours de réalisation.
Elle sera testée en classe avec les élèves d’ici quelques semaines.

La seconde étape des cordées est engagée en partenariat avec l’EHPAD KORIAN du Mée-sur-Seine. Les réunions préparatoires avec Madame la directrice, Mme Breuil et M. Briquet (ergothérapeute) sont concluantes en terme de projet.

La tablette deviendra un outil de transmission à 4 mains permettant à l’animatrice de faire travailler la mémoire des pensionnaires tout en s’amusant. Le jeu se nommera : Qui chante ? Les élèves de 3ème travailleront à sa mise en pratique dans l’ EHPAD.

Ces deux jeux seront libres d’accès en license creative common.

La cordée prend alors toute sa dimension et permet à une vingtaine de jeunes de collège d’être tutorés, guidés et formés par des étudiants du supérieur autour d’un projet commun.

Les 3ème Prépa-Pro découvrent Les métiers de la Forge en E.P.I

Les élèves de 3ème Prépa-Pro ont finalisé leur E.P.I en forgeant avec leurs professeurs.

M.Peter, professeur de physique-Chimie, a engagé un travail sur la transformation des matière et des matériaux.

Le feu était de la partie et la forge a chauffé toute la journée. Les binômes se sont succédé sans faillir jusqu’à 19 heures.


Cette séquence s’est achevés par la pratique sur une journée complète. Nos élèves, filles et garçons, sont donc devenus forgerons ensemble et ont découvert une toute petite partie de ce métier. Il reste à finaliser l’œuvre commune faite par chaque élève.


Le travail fut de belle qualité.

Mon Orientation Augmentée ….

Dès l’année de 4ème, il est important de commencer à construire un projet d’orientation. Comme le dit le grand philosophe Brice de Nice: “Arrêtez de rêver votre vie, vivez vos rêves !” Aux audacieux, rien n’est inaccessible et le chemin pour réussir sa vie professionnelle et personnelle sont nombreux. L’ONISEP a créé une application que vous pouvez consulter avec votre enfant.

Il s’agit de Mon Orientation Augmentée. Vous pourrez explorer des univers (informatique,électronique,automobile,communication,santé,commerce,art …) et se projeter dans l’avenir. Disponible sur tablette et ordinateur, cette application facilite la découverte des formations, des métiers et du monde économique.
L’élève enrichit ainsi en permanence sa connaissance des formations et des métiers. Pour commencer , allez sur : https://moa.onisep.fr